Tous les articles par Marie-Claude Molnar

Comment éviter un coup de chaleur à vélo

Qu’on se le dise, nous sommes dans une ère où les éléments nous jouent souvent des tours en changeant constamment. Il n’y a pas de mauvaise température, il n’y a que de mauvais vêtements. La température interne du corps humain est de 37˚. Évidemment, lorsque la température extérieure excède cette mesure, il peut y avoir danger de coup de chaleur si nous ne sommes pas bien préparé.*

Voici mes trucs pour rester au frais à vélo lorsqu’il fait chaud.

  1. Hydratation

    Lors d’une journée où la température est raisonnable (20˚-30˚), il faut idéalement boire 1 bouteille (500ml-600ml) par heure d’activité. Lorsque la température dépasse 30˚, il est encore plus essentiel de remplacer l’eau et les minéraux qui se sont évaporé par la sueur. Le rôle des électrolytes et boissons sportives.

  2. Électrolytes et boissons sportives

    En plus d’assurer une bonne hydratation tout au long du parcours, les électrolytes aident à remplacer les minéraux et le sucre contenu apporte un soutien à l’énergie pour ne pas “frapper un mur”. Les électrolytes et boissons sportives sont à considérer si votre activité dure plus de 1h30 à intensité moyenne, 2h à basse intensité.

  3. Protection contre les UVA et UVB

    Pour la tête, vous pouvez porter une casquette (un modèle adapté pour le cyclisme ou course à pied, en autant que ça respire) de couleur pâle sous votre casque. Si vous avez trop chaud, partez les cheveux mouillés.

    Pour le reste du corps, évitez les vêtements foncés et surtout assurez-vous d’avoir mis de la crème solaire avant votre départ. Un écran solaire en bâton a l’avantage de pouvoir se traîner facilement dans l’une des poches du maillot et vous pourrez ainsi en appliquer quand bon vous semble.

    Il existe sur le marché des manchettes offrant une protection supplémentaire contre les UVA et UVB. Par journée où l’indice de rayons UV est élevée, elles sont fortement recommandées.

  4. Avant le départ

    Assurez-vous de commencer votre activité en ne ressentant pas déjà la chaleur. Un bon truc est de prendre une douche froide avant le départ. Pas trop longtemps car l’eau est précieuse, mais juste assez pour vous sentir rafraîchi et confortable.

    Un autre truc consiste à tremper votre maillot dans l’eau froide. Si vous faites ça le matin, enfiler votre maillot va assurément vous réveiller. 😉

    *Truc de pro*
    Utilisez un bas de nylon pour y mettre quelques cubes de glace, que vous placerez dans votre cou. Au fur et à mesure que la glace va fondre, l’eau va couler dans votre dos. Ça surprend, mais c’est efficace!

    La veille, remplissez une gourde molle d’eau et placez-la au congélateur; ce sera votre 3e bidon!

  5. Pendant l’activité

    En ayant préparé vos bidons la veille, vous pouvez avoir mis une bouteille au congélateur. Sinon, le jour-même, vous pouvez mettre un bidon environ 30 minutes au congélateur. Le principal est d’avoir de l’eau qui soit un peu plus froide que température médiane, afin de vous rafraîchir une fois sur le vélo.

    Si vous devez prendre une pause durant votre activité (cependant, c’est en arrêtant qu’on ressent davantage la chaleur), assurez-vous de choisir un endroit à l’ombre afin de permettre à la température de votre corps de baisser.

  6. Si malgré tout…

    Si vous deviez ressentir un malaise durant l’activité, avisez immédiatement une personne qui vous accompagne, trouvez rapidement un coin à l’ombre, allongez-vous au sol (pas sur la chaussée) et appliquez de la glace (le bidon mou que vous aurez mis au congélateur la veille et qui sera devenu un “ice pack” et qui vous rafraîchira par le fait même) sans votre cou. Appliquez aussi de l’eau froide dans votre visage.

  7. Après l’activité

    Allez à l’ombre, allez à un endroit climatisé et buvez de l’eau.

  8. Alimentation

    Bien que la chaleur coupe la sensation de faim, il est important de s’approvisionner en glucides tout au long de l’activité. Sur le vélo, vous pouvez prendre une bouchée de barre d’énergie de temps à autre. La barre d’énergie est utile lorsque votre sortie dépasse 2h. La recommandation est de 1 barre si votre sortie dure entre 2h et 2h30. À partir d’une sortie de 3h, une 2e barre peut être utile. Ne négligez pas votre alimentation, ça va influencer votre énergie et en ayant moins d’énergie, vous ressentirez davantage les effets de la chaleur.

*Bien entendu, si la température extérieure dépasse l’entendement, c’est-à-dire plus de 45˚, il est plus sécuritaire de rester au frais à l’intérieur.

Quels sont vos trucs pour rester au frais lors d’une activité à l’extérieur?

Sortie Provinciale – La Cyclovia 2019

À quelques reprises durant l’été, la Voie Camilien-Houde est fermée à la circulation automobile (horaire 2019) afin de permettre aux cyclistes de se mesurer à la mythique montée.

À la recherche de défis, Les Cyclopétards de Montréal ont décidé de lancer une invitation aux autres régions pour venir gravir la montagne 5-10-15 fois et se retrouver par la suite pour partager nos histoires de grimpe.

Entre 7h30 et midi, des centaines de cyclistes s’élancent à partir de la rue du Parc et grimpent les 1.6km de la Voie Camilien-Houde. Les Cyclopétards ne font pas exception à la règle! Nous nous sommes rassemblées à la Maison Smith et avons gravi la montagne à plusieurs reprises, entre 5 et 10 fois.

Le club cycliste Les Cyclopétards est d’abord et avant tout une gang de filles qui a du fun à rouler ensemble et se dépasser.

On jase là…
Est-ce que le sac orange est à faire tirer? – 🙂
La première personne gagnante d’un prix de présence est…?

Nous aimerions remercier la région de Montréal pour l’organisation de cette sortie provinciale, Caroline Roy et Elizabeth Lemay, les responsables de région (Montréal).

MEC et Les Cyclopétards poursuivent leur association

     C’est avec un immense plaisir que nous annonçons le renouvellement de notre commandite avec la coopérative MEC!

     Nous sommes reconnaissantes envers la coopérative de vouloir poursuivre son appui dans le projet des Cyclopétards. Adeptes de sport, de saines habitudes de vies et de respect de l’environnement, MEC et Les Cyclopétards partagent des valeurs profondes. 

     Ensemble, nous poursuivrons notre mission, celle d’encourager les femmes à pratiquer un sport et ne pas abandonner. Nous savons que le sport amène plus qu’une bonne condition physique: le sport procure de l’épanouissement personel, le dépassement et l’accomplissement de soi.

     C’est ce que vous retrouverez chez MEC et chez Les Cyclopétards.

Au plaisir de croiser la roue!