Entretien régulier du vélo

Bonjour les filles ! Aujourd’hui, j’ai pris un peu de temps pour nettoyer mon vélo. Ça semble anodin mais il y a quand même quelques petits trucs et conseils à retenir. Je vous ai donc fait un résumé histoire de démystifier le tout. Bonne lecture et surtout ,bon nettoyage !

1. Nettoyage (transmission)Nettoyez les dérailleurs, la chaîne, les pignons et les plateaux en utilisant une brosse à poils de nylon, de bonnes éponges et de l’eau savonneuse très chaude. Du détergent à vaisselle fera bien l’affaire.Plusieurs boutiques spécialisées proposent des brosses à usage spécifique dont les formes facilitent le travail mais la bonne vieille brosse à dents peut aussi faire l’affaire. Rincez à grande eau. Si vous utilisez un boyau d’arrosage, évitez de diriger le jet directement sur les roulements du pédalier et des moyeux. Utilisez un jet de type « douche » sans trop de pression.

2. Dégraissage (transmission)Une fois le premier nettoyage fait, il faut dégraisser !Vaporisez un dégraisseur sur les composants de la transmission. Encore une fois, soyez prudente autour des roulements du pédalier et du moyeu arrière. Appliquez votre dégraisseur sur les pignons seulement et non sur l’ensemble du moyeu. Utilisez vos brosses pour frotter chaque composante.Je recommande fortement d’avoir deux jeux de brosses, un pour le nettoyage au savon et l’autre pour le dégraissage.Nettoyeur de chaine (Celui n’est pas essentiel)Le nettoyeur de chaîne est un dispositif avec brosses intégrées. Posez le nettoyeur sur la chaîne alors qu’elle se trouve toujours en place et faites tourner les pédales pour que toute la chaîne passe dans le liquide nettoyant. En procédant ainsi, vous épargnerez du temps et gaspillerez moins de produit nettoyant. En laissant la chaîne sur le vélo, vous éviterez aussi d’ouvrir inutilement un maillon de chaîne.

3. Lavage du vélo Reprenez du début, mais cette fois sur l’ensemble du vélo. Savonnez généreusement le vélo et les roues, puis repassez sur les composantes de la transmission. Attention à la propreté de votre eau, de vos éponges et de vos guenilles pour éviter de rayer le cadre. Rincez abondamment et essuyez avec une serviette en ratine absorbante.

4. LubrificationTous les pivots des dérailleurs et des étriers de frein, de même que les roulements des galets des dérailleurs et la chaîne, doivent être lubrifiés. Pour les pivots, une goutte d’huile légère seulement suffit. Pour la chaîne, le plus simple est de lubrifier généreusement, de laisser reposer quelques minutes et d’essuyer vigoureusement afin d’enlever tout l’excès qui n’aura pas pénétré dans les rouleaux.En règle générale, pour la chaine vous devez utiliser un lubrifiant gras par temps humide et un lubrifiant sec par temps sec. Lorsqu’il pleut, le lubrifiant sec ne tient pas le coup alors que par temps sec le lubrifiant gras ramasse davantage la poussière.Attention : Une chaîne trop lubrifiée risque de s’encrasser.