Vélo Virtuel: comment s’y retrouver?

2020-11-09 Non Par Marie-Claude Molnar
Quelques exemples des différentes plateformes de vélo virtuel

Maintenant que vous avez une base stationnaire, il est essentiel de connaître la base de l’entraînement afin de pouvoir bénéficier pleinement de votre équipement.

S’il vous est possible de le faire. faites appel à un(e) entraîneur(e) formée ou certifié(e) PNCE (Programme National de Certification des Entraîneurs). L’avantage de l’entraîneur, peut importe votre objectif, est d’avoir quelqu’un de qualifié pour vous aider à atteindre votre but de manière sécuritaire. Étant donné l’étendu de al littérature existante sur le sujet et la facilité avec laquelle c’est possible de trouver un programme d’entraînement, l’entraîneur(e) pourra vous assurer d’un programme entièrement personnalisé, basé sur vos valeurs, mais surtout en prenant en considération votre rythme de vie.

Mise en garde: les entraîneurs(es) ne donnent pas de talent. Les entraîneurs(es) sont en mesure de faire ressortir votre talent. Tous les plans d’entraînement ne conviennent pas à tout le monde; prenez garde des entraîneurs(es) qui prescrivent le même entraînement à tous leurs cyclistes!

Que vous ayez un entraîneur ou non, il faut un indicateur visuel et auditif pour savoir quoi faire, à quelle intensité en durant combien de temps. Les bases smart (dont le protocole ANT+ ou Bluetooth permet de se connecter à un ordinateur\tablette\téléphone intelligent) s’accompagnent d’une plateforme de vélo virtuel. La plupart compagnies offrent une application de base permettant de voir ce qui est fait en temps réel et donne une analyse plutôt sommaire de l’entraînement après avoir complété.

The Sufferfest, Zwift, TrainerRoad et compagnie…

Chaque plateforme a ses avantages et inconvénients; le choix d’application dépend de ce que vous recherchez comme expérience. Si vous préférez une plateforme plutôt ludique offrant un environnement purement virtuel en plus de la possibilité de “faire du social” tout en pédalant, Zwift est pour vous.

Source de la photo: https://road.cc/content/feature/213282-how-get-started-zwift

Le terme “ludique” est employé pour parler de Zwift car il s’agit d’un jeu dans lequel votre personnage sillonne des routes, certaines recréant des parcours de renommée internationale, comme le Mont Ventoux, ou offre la possibilité de rouler à Londres, à Paris, etc. Zwift offre également la possibilité de se mesurer à d’autres utilisateurs dans des courses, dont il existe un calendrier assez bien rempli, en plus des plans d’entraînement disponibles. Zwift est une plateforme virtuelle intéressante pour effectuer des longues sorties de volume (endurance de base), en raison des nombreuses distractions. Le grand avantage de Zwift est la possibilité d’organiser des sorties de groupe. Le grand désavantage de Zwift est qu’il n’y a pas de personnalisation de l’entraînement; malgré les plans offerts, il n’y a pas assez de variabilité dans l’intensité des entraînements et il peut être facile pour une personne néophyte de se surentraîner en raison d’une mauvaise périodisation (les différents cycles d’entraînement).

L’abonnement à Zwift coûte approximativement 20$ par mois.

The Sufferfest

Source de la photo: https://thesufferfest.com/blogs/the-sufferfest-blog/75566275-fall-collection-and-the-exciting-new-sufferfest-apps

The Sufferfest est l’une des premières plateformes de vélo virtuel. Oubliez le spinning! Grâce à ses clips vidéos provenant de courses en temps réel, l’interface de Sufferfest est invitante! Côté social, il n’est pas possible de rouler avec des amis ou prendre part à des événements, MAIS, après avoir passé un test 4D (autrement dit un test FTP 〚functional threshold power〛, The Sufferfest sera en mesure de vous prescrire quels entraînements effectuer.

En plus des divers plans d’entraînement disponible, il y a également des séances de yoga ainsi que de la préparation mentale, faisant office de récupération après un entraînement, deux aspects trop souvent négligés de l’entraînement. Ce qui distingue The Sufferfest? Son propre monde, par exemple le slogan IWBMATTKYT (I will beat my arse today to kick yours tomorrow).

L’abonnement à Sufferfest coûte approximativement 20$ par mois.

TrainerRoad

Source de la photo: https://road.cc/content/review/258253-trainerroad-online-training

Oubliez les mondes virtuels, entraînements en groupes, courses du dimanche et musique endiablée! Trainer Road se veut une plateforme de vélo virtuel axée et développée exclusivement pour faire de vous de meilleurs cyclistes. Avec sa bibliothèque regroupant plus de 1000 entraînements, il y a des plans d’entraînement disponibles selon ce que vous voulez améliorer, mais surtout en tenant compte d’où vous en êtes en cyclisme et le temps que vous avez de disponible à consacrer à l’entraînement.

Lorsque votre compte Trainer Road est connecté à votre compte Training Peaks, vous pouvez alors suivre votre niveau de conditionnement et faire des choix plus éclairé quant à l’entraînement que vous voulez effectuer selon la périodisation.

Trainer Road coûte approximativement 25$ par mois.

Il existe d’autres applications, telles que Fulgaz, Rouvy, BKool, etc.

Bon entraînement!